[Review] The horus heresy: model masterclass.



Salut salut,

Après pas mal d'articles sur les dernières commandes de peintures (l'homme arbre, les skitarii et surtout l’énorme warhound), cet article sera dédié à une review, et pas n'importe laquelle, puisqu'il va s'agir du nouvel imperial armor modélisme, dédia à l'horus heresy.

J'ai eu la chance de l'avoir parmi les premiers, et il m'aura fallu un petit mois pour le lire (en prenant mon temps je précise)

----------------------------------------------------------------------------------------

Bon on est tous d'accord, l'horus heresy est L’ÉVÉNEMENT de la décennie dans le monde de la figurine, forge world l'a bien compris, et il n'a pas fallu longtemps pour nous sortir un livre de modélisme dédié à cette période.





Le livre coûte environ 50 euros, ce qui est très cher pour la moyenne du genre, à titre de comparaison, le livre de Angel Giraldez (review ici) est à moins de 30 euros avec une figurine, et celui de Jeremie Bonamant est autour des 25 euros. Malgré tout le bouquin de forge est un peu au-dessus niveau qualité, puisque l'on a un papier de très bonne facture, et surtout une couverture rigide magnifique. Il fera sensation dans votre bibliothèque, comme tous les livres de forge d'ailleurs.


Pour ce qui est du contenu, le livre se décline en 3 parties, les "step by step", les "galeries", les "décors".

Les steps by steps:


Ils sont au nombre de 3, vous connaissez le principe j'imagine, on part de la fin de l'assemblage d'un kit, puis on vois étape par étape les différentes techniques de peintures utilisées, jusqu'à ce que le travail soit terminé. c'est l'occasion en général d'apprendre beaucoup de choses, c'est censé être la partie la plus intéressante du bouquin.

alors autant le dire tout de suite, TOUTES les peintures et produits utilisés sont issus de la gamme officielle games ou forge world (pigment, game air, etc..), et pour vous dire, j'attendais avec impatience de voir comment les auteurs allaient se débrouiller pour faire du weathering avec cette gamme, très peu fournis dans ce domaine-là...






On commence donc avec un imperial knight du mechanicum, un gros morceau celui-la, quelques techniques sympathiques, on y voit le masquage, le pre shading, l'effet chrome sur l'armure, mais clairement c'est décevant...la peinture n'est pas vraiment poussée, le weathering basique et ça manque cruellement de contraste. C'est vraiment dommage parce que la figurine se prête à toutes sortes de chose. Dommage.

































On enchaîne avec un super-lourd falchion des imperial fist, alors on ne va pas se mentir, il s'agit de LA figurine du livre, l'auteur nous prouve sans détour, qu'avec un peu de talent et une utilisation intelligente de la gamme de peinture officielle games/forgeworld, on peut arriver à des choses merveilleuses, weatherings compris. Une véritable leçon, à la fois de technique et de style. Pour moi, le step by step le plus impressionnant du bouquin, il justifie presque à lui seul son achat.
























Le dernier article de cette série est consacré au dracosian, le transport de troupes des solar auxilis, ici on reste dans le classique, et on descend un poil en niveau par rapport au précédent step by step, normal me direz-vous, c’est tout de même assez qualitatif et pertinent, même si les techniques des 3 tutoriels se ressemblent beaucoup.






















Les galeries:


Grosse déception pour beaucoup, la suite du livre est consacrée à des galeries des plus belles pièces et armée issue des ateliers de forge, on y retrouve donc Horus, une armée de sons of horus, de salamenders, Ferrus Manus...






















Problème aucun step by step ici, et il s'agit juste de photo issue du site de forge world, certes ce n'est pas mal (quoique certaines figurines sont clairement moches), mais on s'attendait à mieux, seul tutoriel présent: comment peindre les bras de Ferrus Manus.

J'aurais imaginé mieux ici, pourquoi ne pas avoir fait un step by step sur la tète d'horus par exemple, ou sa cape. un tutoriel sur la peinture du vert salamenders, ou du noir raven guard; bref là clairement il y a un manque à combler, espérons que les prochains livres le rattrapent.


Les décors:


La dernière partie du bouquin est consacrée à 3 dioramas géants de l'horus heresy, la bataille d'Istvaan 3, celle d'Istvaan 5 et la bataille de Phall.























Alors là clairement on se prend une énorme claque visuelle, c'est beau, ça fourmille de détails, on ne sait même plus ou regarder. Chaque page regorge d'astuces et de conseils, c'est du tout bon ici. On peut y voir comment peindre à la chaîne des centaines de figurines, comment mouler des pierres en résine pour alléger le poids des tables, ou même réaliser l'extérieur d'un vaisseau impérial




Vous l'aurez compris, difficile de se remettre de cette troisième partie, absolument grandiose. Etant fan de décors, je n'ai pas été déçu.






















En conclusion, malgré ses défauts, son manque de step by step, les galeries un peu inutiles, le livre est quand même très bon, le tutoriel du falchion est une véritable leçon de modélisme, et la partie sur les décors est grandiose.
Vous êtes fan de l'horus heresy? Achetez-le sans problème, vous ne serez pas déçu, si vous ne l'êtes pas, à vous de voir si la partie "weatherings games" et décors peut vous intéresser au point d'investir 50 euros...
Pour moi, le prix bien que cher du bouquin, mérite quand même l'investissement, j'ai pu apprendre quelques techniques, et surtout il m'a fait rêver, il suffit de voir la table du contrador pendant la bataille de Phall pour craquer...

--------------------------------------------------------------------------------------

En espérant que cette review vous est plu, j’espère susciter chez certains d'entre vous, l'envie de vous mettre à 30k, plus on est de fous, plus on rit.

En tout cas, je retourne rêver sur la bataille de Phall..;p

Bonne journée,
salaise figurine studio.

TAG