[Tuto] Fabriquer un socle scénique réaliste.



Hello ! 

Si vous avez lu l'article sur l'assemblage des stormcast eternals, vous savez que je vous avais promis un tutoriel concernant les socles  réalisés pour ces figurines. le voici donc !
Il est  applicable à n'importe quel univers et sur n'importe quelles figurines, ces techniques sont universelles, il s'agit d'une méthodologie de base.

---------------------------------------------------------------------------------------

Pour commencer à travailler sur votre socle, il vous faut un thème précis, ne partez pas n'importe où au feeling, ça peut marcher mais c'est rare, réfléchissez à quelque chose de concret, mon conseil : Choisissez en fonction de votre bitz et de votre matériel. Vous avez beaucoup d'ardoise et du bicarbonate alimentaire? Pourquoi pas des sommets enneigés ? Vous avez du sable de modélisme et des squelettes ou des os ? Faites un désert...Les possibilités sont infinies mais soyez logique dans vos choix, inspirez-vous de la nature.

Pour le cas de mes stormcast eternals, je me suis inspiré du fluff, ils viennent de débarquer pour casser du chaotique (les délinquants de l'époque), je voulais représenter un ancien monde, avec des bâtiments antédiluviens, des ruines, des colonnes, des carreaux...Je n'ai pas l'habitude de bosser avec la végétation, c'était l'occasion de m'y mettre, j'ai donc choisi une jungle accompagnant le thème, cela va se traduire par des plantes tropicales, des feuilles au sol, une végétation très verte et humide.



Je commence toujours par me faire une sélection de bitz et de matériel que je veux utiliser/qui pourra me servir, rappelez-vous qu'il vaut mieux avoir trop de choix que pas assez.
J'ai rassemblé ici, des colonnades, des sets de secretweaponsminiatures /sciborminiature, du liège, du bitz fantasy, de la carte plastique, des vieux décors seigneur des anneaux et le set de soclage warhammer monde hostile (qui contient des pièces en résine squelette/araignée, arbre..).




Pour ce qui est de la base, j'assemble la figurine grossièrement pour voir un peu la mise en place et la position des jambes/pattes, je pose ensuite en général une base de liège de différentes épaisseurs (1, 2, 8 mm), ce matériau est vraiment excellent pour donner un premier volume, on peut ensuite le couper, l'affiner, en rajouter en enlever, un must have !Je le colle avec une superglue classique mais une colle à bois peut suffire (temps de séchage plus long par contre).





Une fois la base collé, j'ajoute des détails, du carrelage cassé, des cranes, des branches, des araignées, j'essaye de penser à la façon dont tous ses éléments pourraient se trouver là, je les place de façon harmonieuse et je n'oublie pas que l'important c'est de mettre en valeur la figurine, le socle est juste un faire-valoir.
On voit sur l'exemple en photo que j'ai découpé le liège de façon à y insérer un quart de colonne du set "broken doric column", elle semble donc etre INTEGRER au sol, elle en fait partie. Même chose pour la branche de l'autre coté.
je texture ensuite le sol avec un dallage, il s'agit d'une carte plastique prédécoupée imitant à merveille le carrelage, je casse certaines parties et travaille les bords avec un cutter pour avoir un rendu réaliste.


J'utilise aussi un vieux kit de ruine du seigneur des anneaux (tout autre set de ruines fait l'affaire), je découpe des morceaux que je colle sur le liège, c'est parfait pour ajouter des détails. je coupe volontairement le bas des ruines pour les faire pencher/enfoncer dans le sol après des années de vieillissement.





Si vous maîtrisez pas mal vos socles, vous pouvez même travailler sur les "lignes directrices" de ceux ci, l’œil humain est entraîné à lire de gauche à droite (en tout cas l'occidental), le socle peut l'y aider en créant une ligne directrice qui va attirer l'oeil dans une direction voulue, comme on peut le voir dans ces schémas :




Voici donc l'état des socles une fois ces premières étapes effectuées, ici il s'agit des troupes de bases, les liberator. On voit bien la variété et l'originalité de chaque socle, tous différents. C'est important de ne pas créer de doublons qui pourrait nuire à l'ensemble socle/figurine.




Pour l'étape suivante, il va s'agir de texturer le socle avec du mastic de modélisme. pour que ce soit plus concret je vais prendre un exemple que l'on va suivre jusqu’à la fin de ce tuto. Ici un socle de prosecutor, avec un bon volume de liège et une colonne cassée :





Le produit magique c'est lui, de la marque vallejo, c'est un pot de 200 ml qui contient un mastic texturé, ici en forme de pierre, il existe en forme de terre, de boue, de lave, d'eau etc...A appliquer au pinceau, le but du jeu est de recouvrir au maximum le liège, sa texture et son aspect étant très facilement reconnaissable même peinte.





Le mastic va également servir à combler les trous, créer des jointures naturelles entre chaque éléments et ainsi les lier dans un ensemble cohérent et réaliste :



J'attends en général quelques heures pour que le mastic soit bien sec, et on va passer à l'étape suivante : le flocage.
Pour ce faire, vous aurez besoin de colle pva/colle à bois (la blanche liquide), un vieux pinceau et du gravier de modélisme. Un mot sur ce dernier, une des choses les plus importantes a mon sens c'est de varier la granulométrie du mélange, beaucoup n'utilisent que du sable de modélisme, c'est possible mais vous n'aurez qu'une seule grosseur de grain sur tout le socle, pour un socle réaliste il faut s'inspirer de la nature, et à part en plein désert (et encore), les pierres/graviers sont de toutes tailles et de toutes formes.

Mon mélange perso, visible sur la première photo est composé de 2 diamètres d'ardoises concassées (trouvable en magasin de bricolage), et de 3 diamètres de gravier de modélisme (acheté sur pk-pro).
On badigeonne complètement les zones à couvrir en faisant attention à ne pas noyer tous les détails, on plonge ensuite le socle dans le mélange et on laisse prendre une nuit :





On voit ici un avant/après assez parlant, et on remarque que les détails ne sont pas noyés, ni sous le mastic, ni sous le flocage, l'ensemble parait cohérent et les différentes pièces semblent s'intégrer l'une dans l'autre.




Une fois la colle pva complètement sèche et le flocage  bien en place, j'utilise la technique du terrain fixer, je repasse une couche très diluée de colle à bois sur tout le socle, cela va accrocher définitivement chaque grain de gravier au socle, plus de problèmes de décollage au moment de le peindre ! 



Et voila le résultat final, avec en prime le socle et la figurine : 







-------------------------------------------------------------------------------------------------

J'espère que ce tuto vous a plu, et va vous permettre de progresser efficacement dans le domaine des socles scénique de figurine, je l'ai volontairement fait avec plein de photos et d'exemples concrets, il peut paraître un peu long mais il était nécessaire de vous montrer chaque étape en détails.

Le socle est trop souvent négligé dans le monde de la figurine, n'oubliez jamais qu'il fait partie intégrante de la pièce, et représente à mon sens une grande importance dans le rendu final, je me souviens d'un juge de goldem demon qui racontait dans un white dwarf que dès qu'il avait une hésitation entre 2 pièces, c'était le meilleur socle qui gagnait.

Bon maintenant, je retourne à la peinture de mes myrmidons du mechanicum.

Bonne journée, 
salaise figurine studio






TAG