[Sons Of Horus] Rhino deimos, V compagnie.





Bonjour bonjour.

Aujourd'hui un article sous label horus heresy, avec la nouvelle pièce de mon armé Sons of Horus, un rhino deimos pattern.
Je l'avais peint au tout début de mon projet, et il demandait à être "remis à niveau".

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Il s'agit donc d'un rhino deimos classique, le modèle le plus utilisé durant la grande croisade et l'hérésie d'horus. Je n'ai pas beaucoup modifié la maquette qui est déjà très bien comme cela a mon sens. J'ai juste rajouté un par-buffle/pique à l'avant, et des chaînes sur un côté. L'étoile du chaos est venu se greffer devant, histoire de rappeler de quel côté a basculé la légion.




















La peinture a débuté par un sous-couchage en noir, avec un prés-shading classique. La teinte sons of Horus a ensuite été appliquée, éclaircie et ombrée. Le travail à l'Aerographe s'est arrêté là. J'ai ensuite repris les volumes au pinceau, détourer ces-derniers et surligner les arêtes.



















Vient ensuite les détails, les métalliques ont été traités comme le reste de mon armée, une couche de base classique. Avec 2 lavis de noir et un lavis de terre de sienne (un pot golden) pour ajouter un petit côté saleté/usé, les arêtes ont ensuite été surlignées en Chrome.







Ce tank a été l'occasion de s'amuser un peu en freehand. Pour ce faire je le suis inspiré des différentes illustrations des livres forge world et des dessins qui traînent sur le net. J'ai ainsi réalisé un énorme œil d'horus stylisé sur la porte arrière du véhicule (si j'avais sur, je l'aurais faits sur le dessus d'ailleurs, plus voyant), et marqué certaines parties de runes, écrites en chtonia, la langue de base des sons of Horus.




















Il ne me restait plus que le weathering à cette étape, je commande donc par le battle damage, les éraflures etc...puis par le weathering en lui-même (les lignes de poussières formes par les précipitions le long des volumes). Je termine par l'usure des cheminées du rhino ou je passe différents pots de la gamme ammo, pour simuler la crasse et l'huile de moteur. Un tank c'est sale, point.







-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


En conclusion, un super véhicule, qui m'a sorti un peu des dizaines d'heures de peintures de mes lupercii. Après les 50 heures sur le noir, ça fait du bien de passer à autre chose, et il n'y a pas à dire, le weathering c'est vraiment l'éclate!

Bon maintenant il va falloir penser à commencer un autre projet pour mes Sons of Horus...

Bonne journée
Salaire figurine studio.

TAG